DE L'IMAGE A L'ICONE

Maria De Campos explore l'univers du portrait iconique contemporain, c'est à travers un regard personnel et novateur qu'elle axe son travail de plasticienne  vers un style urbain et street art mais avec un décalage certain.

"Tous les jours, la création me porte, je joue les couleurs et les formes, je joue quotidiennement avec l'image, afin d'établir un lien direct à la culture artistique populaire, comme une sorte d'hommage aux artistes de la rue, aux urbains,   j'accumule et j'empile, les éléments un  par un  parfois je choisis, parfois au hasard... que deviendra la composition ? un maelström  sensible et fait d'objet visuels, mon maelström."

 

Maria De Campos manie l'art du portrait comme peu, très originale dans le choix de ces icônes, elle en appelle à une technique très particulière qu'elle approfondie depuis nombreuses années maintenant,  la juxtaposition des éléments de culture façonnent petit à petit un portrait qui devient une veritable écriture, souvent dans la frontalité, cette dernière nous observe et rayonne de son pouvoir d'image.

Cette problématique que développe l'artiste est avant tout une recherche sur ce que nous sommes et nous amène au questionnement de soi à travers l'autre, à travers l'absence, chaque élément intégré à l'icône prend ainsi son sens à travers notre savoir, notre culture populaire, classique et inconsciente, ce sont ces détails dans le détail  qui se dévoilent à nos yeux tel une révélation et nous guident dans le portrait ainsi ils nous rassurent et nous apportent la compréhension et l'acceptation de l'oeuvre. 

La ressemblance s'estompe  sous la matière que compose le portrait allant ainsi vers un effet de présence...